LE REPèRE,

MARDI 12 MARS, SALLE DU TILLEUL, 20H00

FESTIVAL DU FILM ITALIEN

Dans le sud de l’Italie, berceau ancestral des mafias, une ombre pesante plane depuis plus d’un siècle et demi. C’est une histoire où la foi catholique, profondément enracinée dans ces régions pieuses, s’est étrangement mêlée à la noirceur du crime organisé. Cette collusion entre le divin et le criminel a longtemps été tolérée, voire ignorée, par une Église qui, jusqu’à récemment, a maintenu un silence déconcertant.

L’histoire commence bien avant les années 70, lorsque les mafias prennent racine en Sicile. La corruption s’étend, les rues se teintent de sang, et pourtant, l’Église demeure muette, indifférente aux méfaits de ceux qui utilisent la religion à des fins aussi profanes. Le Dieu des Mafieux, enquêteur intrépide, scrute les entrailles de cette aberration, cherchant les réponses depuis les origines de la mafia jusqu’à nos jours.

la réalisatrice

Anne Véron est une réalisatrice d’origine italienne qui s’est intéressée ces dernières années au monde des mafias. Elle a écrit un livre sur le rôle des femmes dans la mafia

suivie d'un débat avec Cathy Touzey, formatrice en danse.

En 2008, la danseuse et chorégraphe Pina Bausch, quelques mois avant sa mort, décide de reprendre son fameux spectacle “Kontakthof”, non plus avec sa troupe, mais avec des adolescents de 14 à 18 ans qui n’ont jamais dansé. Pendant presque un an, ces adolescents de onze écoles de Wuppertal ont entrepris un voyage émotionnel.

Ce documentaire, "les rêves dansants", est leur histoire, mais aussi celle de Pina Bausch, décédée le 30 juin 2009. On suit pas à pas le travail de Pina et de son assistante avec ces jeunes ados volontaires qui, pour beaucoup, ne connaissaient rien à la danse. C’est passionnant de voir leur transformation, leur libération progressive, l’effet du temps de travail sur leur corps et leur mental.

Le nombre de places de la salle étant limité, il est impératif de réserver! en cliquant ici


 

 

 

Ils viennent d’arriver en France. Ils sont Irlandais, Serbes, Brésiliens, Tunisiens, Chinois ou Sénégalais... Pendant un an, Julie Bertuccelli a filmé les échanges, les conflits et les joies de ce groupe de collégiens âgés de 11 à 15 ans, réunis dans une même classe d’accueil pour apprendre le français.

 

Après le film , entretien avec France Geoffroy et Cyril Dahan, professeurs de écoles spécialisés.


  •  Rasco, chien de protection pour les animaux d’élevage contre les attaques de prédateurs avec le réalisateur Axel Falguier et Gaëtan Pascal, du parc de Chartreuse.

Prix du public FIFMA 2022 Prix jeune public PASTORALISME ET GRANDS ESPACES 2022


26 mai , à 19h30, projection du film documentaire “Du transperceneige aux Ecrins” en présence de la réalisatrice Agnita SPAGNALI